Construction maison bioclimatique

Construction de la maison bioclimatique

Les considérations écologiques et la recherche d'une réduction de la consommation en énergie fossile ont conduit au développement de nouvelles techniques de construction. Le but est de réduire au maximum cette consommation soit par l'utilisation de meilleure isolation, soit en agissant dès la conception de la maison.

Les critères de construction et le choix des équipements de la maison bioclimatique

L'isolation est le premier point à respecter pour avoir une maison bioclimatique. Mais ce système d'isolation doit aussi prendre en compte l'architecture pour qu'aucune surface ne permette d'échange de chaleur non contrôlée. La perte de chaleur va générer une dépense d'énergie pour compenser.


La question architecture revient dans l'orientation de la maison pour qu'elle puisse suivre l'ensoleillement. Cet ensoleillement permettra de capter l'énergie solaire pour une utilisation en chauffage et pour chauffer l'eau sanitaire de la maison.

Le climat entre aussi dans la conception puisque le vent, la température, les pluies et autres précipitations seront combinés aux reliefs existant pour la conception du plan d'orientation et de construction.

Pour la partie construction, le bois est le premier à avoir sa place dans la construction de maison bioclimatique. Mais les nouvelles techniques permettent aussi de concevoir des maisons bios à partir de la paille ou de la terre. Pour les équipements qui seront utilisés dans la maison, le système des énergies renouvelables est aussi une obligation, le but étant d'utiliser un certain pourcentage d'énergie renouvelable pour les besoins quotidiens. Les énergies renouvelables qui sont utilisées sont le solaire et l'éolienne.

Les approches pour la maison bioclimatique

Il n'y a pas de nouveau concept. Il s'agit plutôt de l'adaptation des nouvelles techniques à la conception des maisons qui ont été construites auparavant. Il y a donc un renouveau de l'approche pour optimiser le but recherché. Les nouveaux matériaux permettent alors de mieux isoler la maison contre une surchauffe en été, et contre les vents qui risquent de refroidir le logis.

La prise en compte du relief sur lequel la maison sera construite permet aussi de limiter cette dépense en énergie. Une autre façon de grappiller encore sur les dépenses est de récupérer les eaux de pluie pour les stocker dans une citerne prévue pour cet effet. Cette eau sera alors utilisée, mais pas en eau potable.

Pour rester dans le registre écologique, l'utilisation d'équipements qui ont été produits de manière écologique est aussi une règle. Ainsi, que ce soit les produits de nettoyage, ou les peintures sans solvants, et même les matelas sont préconisés pour la maison bioclimatique.

Les avantages d'avoir une maison bioclimatique

L'utilisation des techniques de pointe pour réaliser la maison bioclimatique permet d'optimiser les économies en consommation d'énergie fossile. Comme les énergies renouvelables sont une des sources d'énergie de la maison, la production de CO2 sera moins importante. Le résultat est une meilleure santé pour les bronches de la famille.

Mais il y a aussi le côté pratique dans le choix de la maison bioclimatique. En effet, il y a les exonérations d'impôt que les propriétaires obtiennent de l'administration fiscale. De plus, l'achat de certains équipements comme :

  • Les pompes à chaleur pour le chauffage
  • Les matériels qui servent pour l'installation de chauffe-eau solaire
  • Les chaudières à condensation ou à température moins élevée
  • Les matériaux d'isolation, vitre double épaisseur et volets isolants
  • Les appareils de gestion de chauffage, permettent d'obtenir des crédits d'impôt.
Copyright 2017 - Les Maisons LDT - 119, rue Bordier - 60150 Longueil Annel Tel : 03.44.96.30.30 Fax : 03.44.96.30.31 • Constructeur de maisons individuelles
| Contenu : +LDT